CINÉMA CHRONIQUE - CRITIQUE

Film à l'affiche

Drame à l'affiche

Walkmovie.info vous dévoile la chronique du film : BlacKkKlansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan (2018)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d'améliorer votre expérience utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés : OK - Info Cookies                                                       

BlacKkKlansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan

Sortie 22 août 2018

Polar de Spike Lee. Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace, Laura Harrier, Ryan Eggold, Jasper Pääkkönen, Corey Hawkins, Paul Walter Hauser. 2h16 – Sortie le 22 août 2018.

Début des années 70’, les droits civiques des noirs aux États-Unis passent souvent à la trappe, voire se termine en émeute raciale. C’est dans ce contexte que le jeune Ron Stallworth, débarque au Colorado Spring Police Departement. Sa coupe de cheveux afro ne passe pas inaperçu, même s’il est cantonné aux archives. Cependant, les choses doivent évoluer dans ce pays en neutralisant, notamment le Ku Klux Klan. Cela passe par une infiltration pour surveiller leur veillée d’armes autour d’une croix en flamme. Ron Stallworth ambitieux, va joindre la délégation locale en affirmant que la suprématie blanche doit être le rêve américain. Ainsi commence la surveillance la plus hippique.

 

« BlacKkKlansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan » tiré d’une histoire vraie est traitée sur le ton de la comédie, même si la dangerosité du sujet aurait pu amener le réalisateur Spike Lee à plus de radicalité. Ici, on est loin de la tension du fameux « Do the Right Thing » (1989), mais ce nouvel opus pour dénoncer le racisme fait mouche ! Néanmoins Spike Lee passe sous silence le communautarisme dans son propre pays qui sévit depuis fort longtemps. Il tombe dans la facilité en montrant le tragique fait divers du 12 août 2017 ou une voiture fonçant dans la foule, faisant un mort et 19 mots, en marge d’un rassemblement du Ku Klus Klan. Les images sont inutiles pour marteler le propos de son film à mon sens.

« BlacKkKlansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan » a bien mérité le Grand Prix du Jury au dernier Festival de Cannes 2018.

Phil Marso – 8 septembre 2018 - www.walkmovie.info

En savoir plus l'histoire vraie de Ron Stallworth : ICI

 
mesure d'audience