CINÉMA CHRONIQUE - CRITIQUE

Film à l'affiche

Polar, espionnage à l'affiche

Walkmovie.info vous dévoile la chronique du film : Arrivederci Amore Ciao

Arrivederci Amore Ciao

Sortie le 2 août 2006

Polar italien. Durée : 1h48. Réalisateur : Michel Saovi. Avec Alessio Boni, Michèle Placido, Isabelle Ferrari, Carlo Cacchi. Sortie le 2 août 2006

Giorgio ex-militant d'extrême gauche a fuit l'Italie après avoir été condamné par contumace pour le meurtre d'un postier lors d'un attentat à la bombe. Il se réfugie en Amérique centrale pour échapper à la justice. En 1989, c'est la chute du mur de Berlin. Il décide de rentrer en Italie et se constituer prisonnier pour se repentir. Il devient l'indic privilégié du commissaire de police Anedda. Giorgio dévoile une liste de nom de ses anciens camarades militant. Il a maintenant trois ans pour se donner une bonne conduite et devenir ensuite un citoyen normal. Giorgio ne va pas se débarrasser de ses vieux démons : le banditisme. Au fond de lui-même, il sait qu'il est la pire ordure ! Il n'a pourtant qu'un seul objectif, devenir un homme au dessus de tout soupçon.

 

« Arrivederci Amore Ciao » adapté du roman auto-biographique de Massimo Carlotto, montre le parcours d'un terroriste n'échappant pas à la corruption qui gangrène l'Italie. Giorgio manipule, foncièrement dominateur quand c'est nécessaire à l'étoffe de la crapule ! Ce film n'est pas là pour sauver la morale, mais pour dévoiler la face sombre pour survivre. Excellent ! 

Phil Marso – 3 août 2006 - www.walkmovie.info

 
mesure d'audience